BIOGRAPHIE

« Baptiste Herbin n’entend succéder à personne, ni à éclipser qui que se soit, simplement jouer mieux que tous et que lui-même »

–  Michel Contat, novembre 2012

« La beauté du son de son saxophone est sans doute la première qualité qui saute à l’oreille l’étonnante volubilité et maîtrise technique de son jeu s’impose avec l’évidence simple d’un indubitable talent »

–  Jean-Pierre Jackson, Classica, novembre 2012

Nommé aux victoires du jazz en 2013 grâce à son premier disque « Brother Stoon », Baptiste Herbin a enregistré avec de grands musiciens : les disques de Keith Brown (Sweet and Lovely Space Time Records 2011) Aldo Romano (New Blood : the connection, Dreyfus 2012), Essiet Essiet et Jeff « Tain Watts » (Shona, Space Time 2014) le quatuor Callisto avec Jean-Charles Richard, Stéphane Guillaume et Vincent David (2015).

Il joue dans le monde entier (Thaïlande, Etats Unis, Italie, Madagascar, Angleterre, Allemagne, Belgique, Suisse…) et joue avec les plus grands musiciens : Glenn Ferris, Alain Jean-Marie, Ralph Bowen, Donald Brown, Kenny Garrett, Jean Toussaint, Mark Gross, Steve Wilson, James Carter, Gary Smulyan, Marcus Gilmore, Stéphane Belmondo, Archie Shepp, Jean-Michel Pilc, Darryl Hall, Franck Avitabile, Pierrick Pedron, Julien Lourau, Enrico Rava, Eric Legnini, Baptiste Trotignon, Billy Hart, Michael Cheret, Jerry Bergonzi, Stefano Di Battista… Il accompagne actuellement Charles Aznavour.

Originaire de Chartres, il apprend le saxophone avec Jean-Louis Mounier puis le jazz avec Julien Lourau et Jean-Jacques Rulhmann , puis Jean-Charles Richard. Issu du CNSM dans la classe de Jazz de Riccardo Del Fra, il rencontre André Ceccarelli en 2010 lors de sa résidence au Duc des Lombards qui l’emmène en studio pour enregistrer son premier album en quartet « Brother Stoon », avec Pierre de Bethmann, Sylvain Romano, ainsi que Jean Toussaint et Dimitri Dourantonis en invités. Il joue en première partie de Dionne Warwick à l’Olympia en novembre 2012 en duo avec Pierre de Bethmann pour présenter ce premier disque, qui rencontre un franc succès. Son deuxième disque en quintet, « Interférences » sort en 2015, avec Benjamin Henocq, Maxime Fougères, Sylvain Romano et Renaud Gensane.
Baptiste est aussi enseignant, et donne des master class dans le monde entier. Sa musique et son jeu sont inluencés par Charlie Parker, Cannonball Adderley, Ornette Coleman, Maceo Parker, John Coltrane, la musique malgache, mais aussi des compositeurs classiques comme Debussy, Ravel et Bach.